Peat Peak vs Big Peat

 

Peat Peak - Les Vins d'Aurélien

Peat Peak et ses couleurs psychédéliques!

Aaaah le scotch tourbé!

Certainement le whisky par excellence, capable de vous faire voyager, de vous faire imaginer les paysages brumeux des Highlands ou encore les bords de mer écossais battus par le vent.

Gageons que c’est en dégustant un de ces breuvages aux notes formidablement médicinales et fumées, que l’écrivain américain Mark Twain a écrit : « son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais. »

D’ailleurs, n’est ce pas là le but ultime d’un grand whisky ? Celui de vous transporter, faire parler votre imagination et vous faire comprendre, juste en le humant et en le dégustant, d’où il vient.

Mais la tourbe, qu’est ce que c’est au juste?

Il s’agit d’un combustible, issu de la décomposition de la végétation (mousse, bruyère, jonc).

Plusieurs milliers d’années sont nécessaires à sa création.

Pour se développer, la tourbe a besoin d’un milieu saturé d’eau, d’un sol peu drainé et peu aéré. Au fur et à mesure de la décomposition, la végétation est détrempée et va peu à peu s’enfoncer et se compresser, comme du charbon.

De manière ancestrale, les Écossais l’extraient afin de l’utiliser pour alimenter leurs fours et faire sécher l’orge.

Il suffit de retirer la couche végétale du sol et de creuser un fossé pour l’extraire. Puis elle est étalée sur la rive afin de sécher.

Aujourd’hui, la grande majorité des whiskies écossais sont réalisés de manière plus moderne, sans utilisation de tourbe.

Cette tradition perdure cependant dans certaines distilleries et c’est en voulant remettre au goût du jour cette  vieille pratique, que la maison Jean Boyer vient de lancer en cette rentrée 2013, un tout nouveau blended malt, le bien nommé Peat Peak.

Sommet de tourbe

Telle est la traduction française qu’il est possible d’attribuer à ce judicieux assemblage de single malts.

Issu de distilleries implantées dans la région Speyside, Peat Peak offre un délicieux mariage de tourbe et de raffinement.

Le fondu harmonieux de fumée, de pomme, d’épices, de miel et de céréales grillées, offre une bouche nette, longue et remarquablement équilibrée.

Fondée en 1994 dans le but de produire des anis de qualité, ainsi que des apéritifs et des liqueurs à l’ancienne, l’entreprise Jean Boyer a su au fur et à mesure des années devenir une valeur sûre pour les amateurs de whisky.

Elle s’est notamment spécialisée dans l’embouteillage artisanal de single malts écossais.

Le soin apporté à ses eaux-de-vies est remarquable et particulièrement appréciable pour la personnalité qui se dégagent de ses flacons.

C’est encore une fois ce qui ressort de la dégustation de cette création exclusive, qui allie caractère et originalité. L’absence de note iodée, la distinguant même des whiskies de l’île d’Islay et lui conférant ainsi une place à part dans l’univers des scotchs.

Le successeur de Big Peat?

Big Peat - Les Vins d'Aurélien

Big Peat et ses airs de Capitaine Haddock!

Avec cette vocation à séduire les amateurs de tourbe, comment ne pas rapprocher Peat Peak de son prestigieux prédécesseur, le fameux Big Peat?

Outre la similitude de nom, il s’agit également de deux blended malts, non filtrés au froid.

Ainsi, l’un comme l’autre peuvent présenter une opalescence, voire d’éventuels dépôts naturels, véritables promesses de richesse aromatique. L’objectif étant de renforcer le goût du whisky et de préserver sa typicité.

Pourtant, d’un point de vue purement gustatif, nos deux nectars savent se différencier.

Autant Peat Peak met en avant une tourbe délicate, ronde et bien fruitée, autant Big Peat affirme une identité encore plus tourbée, carrément vigoureuse, dominée par des notes d’algues marines fraîches. Bref, on perçoit franchement sur ce dernier ses origines insulaires.

Élu meilleur pur malt aux World Whiskies Awards en 2010, ce whisky de couleur paille claire est le fruit de l’assemblage de distilleries de l’île d’Islay (notament Ardbeg, Caol Ila, Bowmore et Port Ellen).

La provenance du flacon de Jean Boyer étant le cœur des terres écossaises, le goût et la personnalité de ces deux perles tourbées sont clairement bien distincts.

Leur grande ressemblance étant qu’ils seront bien évidemment surtout très appréciés par les amateurs de whiskies tourbés.

close

Abonnez-vous comme 945 autres!

2 fois par mois, recevez la newsletter contenant des invitations pour des dégustations gratuites, des ateliers et des offres exclusives.

Une Réponse pour “Peat Peak vs Big Peat”