Charbonnay, le vin de terril

Charbonnay, le vin de terrilDégustation du Charbonnay millésime 2015

Samedi 18 mars 2017 fût un grand jour pour le Charbonnay.

J’ai eu le plaisir d’être convié pour cet événement au Clarance Hotel Lille.

Il s’agissait du lancement (et de la dégustation ) du millésime 2015.

Ce nouvel opus était très attendu par toute une communauté, soutenant et encourageant ce magnifique projet local.Charbonnay, le vin de terril

Henri Jammet et Olivier Pucek en sont les deux auteurs vignerons.

Dans son discours, l’émotion et la fierté étaient palpables dans la voie d’Olivier.

Descendant d’une famille de mineurs, le vigneron Ch’ti nous a parlé avec passion de son bébé. Ce galibot est issu d’improbables plants de Chardonnay, fièrement plantés sur le terril n°9 de la fosse « 2 bis », à Haillicourt dans le Pas-de-Calais.

Charbonnay, le vin de terril« Un terroir, selon Olivier, au très grand potentiel pour produire du vin. »

Ces propos se confirment à la dégustation.

Le cru haillicourtois offre un nez étonnement élégant, plutôt net et précis.

De fines effluves fumées, puis salines en émergent.

La bouche présente un bel équilibre acidité/élevage.

Les notes iodées tapissent le palais, offrent une dimension virevoltante au vin. Elles font irrésistiblement saliver. Charbonnay, le vin de terrilElles donnent soif.

Le vin est abouti et élégant.

Un grand blanc tout en fraîcheur, doté d’une formidable buvabilité.

Bref, ça ouvre les papilles.

Par contre ce n’est pas coke en stock!

Du fait de la très petite taille du vignoble, seulement 300 bouteilles ont été produites.

Bonne nouvelle, le vin devrait être enfin autorisé à la commercialisation d’ici 2018. A suivre donc… .

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire